Crosby est dans une classe à part

Crosby nous a fait le coup lors de son premier retour au jeu l'automne dernier et il nous l'a refait une deuxième fois cette semaine. Le meilleur joueur de la planète nous prouve à nouveau pourquoi il est incontestablement le joueur le plus dominant de la LNH.

sidney_crosby_2011.jpg

Lors de son premier retour, Crosby avait récolté quatre points à son tout premier match. En fait, il en avait récolté 12 en huit matchs avant de retrouver à nouveau la liste des joueurs blessés.

Cette fois-ci, après seulement quatre matchs il en compte neuf, des statistiques qui sortent complètement de l'ordinaire pour un joueur de la Ligue nationale d'aujourd'hui. En 12 matchs cette saison il a récolté 21 points. À titre comparatif, chez le Canadien, Crosby serait le huitième meilleur pointeur du club. Au moins 20 joueurs qui ont enfilé le chandail du CH cette saison ne possèdent pas autant de points que lui. Crosby est présentement à égalité au 291e rang (sur 871 joueurs) des marqueurs de la LNH avec ses 21 points. Pas pire pour un joueur qui n'a pratiquement pas joué de la saison.

L'échantillon est bien petit, mais en projetant ses 21 points en 12 matchs sur une saison complète, on arrive à 144 points.

La dernière fois qu'un joueur de la LNH a récolté autant de points en une seule saison, c'était en 1995-96. Cette année-là, Mario Lemieux (161 points) et Jaromir Jagr (149 points) avaient fait la pluie et le beau temps.

Personne n'osera le dire, mais depuis le lock-out, tranquillement mais sûrement, les meilleurs pointeurs connaissent de plus en plus de difficultés à récolter des points.

Voici les meilleurs pointeurs année par année depuis le lock-out

2005-06 Joe Thornton 125 points

2006-07 Sidney Crosby 120 points

2007-08 Alexander Ovechkin 112 points

2008-09 Evgeni Malkin 113 points

2009-10 Henrik Sedin 112 points

2010-11 Daniel Sedin 104 points

Cette saison, Evgeni Malkin s'avère le meilleur pointeur de la Ligue nationale. Il compte 93 points avec 10 matchs à jouer. À ce rythme, il pourrait finir l'année avec 106 points. Donc la tendance se maintient.

Ces chiffres s'approchent dangereusement des statistiques que l'on voyait avant le lock-out. L'année avant l'arrêt de travail, c'est Martin St-Louis qui avait récolté le plus grand nombre de points avec 94.

Sidney Crosby semble être en mesure de casser le moule. Est-ce parce que les adversaires n'osent pas lui rendre la vie dure ? Ce n'est pas clair pour l'instant, mais il y a une chose qui est claire, la Ligue nationale ne peut plus se permettre de se passer de sa plus grande vedette pour une si longue période.