Attendez-vous
à plus
Écouter en direct
Usain Bolt vient de chuter/AP Photo/David J. Phillip
LONDRES - Usain Bolt n'a pas pu rallier l'arrivée à sa dernière course en carrière.

Le sprinter jamaïcain s'est effondré sur la piste en raison d'une blessure à la jambe gauche, alors qu'il espérait mettre un terme à son illustre carrière en gagnant l'or au relais 4x100 mètres aux Championnats mondiaux d'athlétisme.

La Grande-Bretagne a plutôt causé la surprise, samedi, en devançant les États-Unis grâce à un chrono de 37,47 secondes. Les Américains ont suivi en 37,52, devant les Japonais (38,04).

En l'absence de sa vedette, Andre De Grasse, l'équipe canadienne composée de Gavin Smellie, Aaron Brown, Brendon Rodney et Mobolade Ajomale s'est contentée du sixième rang, en 38,59.

Au cours de la dernière décennie, la Jamaïque avait pu se fier à 100 pour cent sur Bolt pour ramener l'or au pays. La dernière fois qu'elle n'avait pas gagné la finale des Mondiaux, en 2007, Bolt était une verte recrue et il avait effectué le deuxième relais, en route vers une médaille d'argent.

Depuis, Bolt avait dominé toutes les compétitions internationales jusqu'à cette année. Plus tôt lors des Mondiaux, il avait dû se contenter d'une médaille de bronze au 100 m, baissant pavillon devant les Américains Justin Gatlin et Christian Coleman.

«Il est quand même le meilleur au monde», a affirmé Gatlin au sujet de son grand rival.

Bolt a grimacé de douleur avant de se laisser choir sur la piste. Il a fait signe aux médecins venus à son secours avec un fauteuil roulant que leur aide n'était pas nécessaire et il a quitté la piste par ses propres moyens.

Le médecin de l'équipe jamaïcaine, Kevin Jones, a indiqué que Bolt avait souffert d'une crampe à la cuisse gauche.

«Une bonne partie de la douleur vient de la déception de ne pas avoir gagné la course, a ajouté Jones. Les trois dernières semaines ont été difficiles pour lui. Nous lui souhaitons la meilleure des chances.»

La course passera à la postérité pour la manière cruelle dont la carrière d'un des plus grands athlètes de l'histoire du sport aura pris fin.

«C'est comme ça, s'est contenté de dire le Jamaïcan Omar McLead, qui a couru les 100 premiers mètres. Le nom d'Usain Bolt va continuer de faire partie de la légende.»