Attendez-vous
à plus
Écouter en direct
Maria Sharapova (Wikimedia Commons)
(98,5 Sports) - Maria Sharapova est persona non grata aux Internationaux de tennis de France.
On en parle en ondes :

La Fédération française de tennis (FFT) a fait savoir, mardi, qu'elle n'accordera pas d'invitation à la joueuse russe en vue de Roland-Garros - un tournoi du Grand Chelem - qui aura lieu du 28 mai au 11 juin prochains à Paris.

«J'ai décidé de ne pas offrir à Maria Sharapova une invitation, a expliqué le président de la FFT, Bernard Giudicelli, via Facebook Live. Je suis vraiment désolé pour Maria, désolé pour ses partisans. Ils pourraient en être déçus, elle pourrait en être très déçue, a reconnu Giudicelli. Mais c'est ma responsabilité, c'est ma mission de protéger le tennis et de protéger les normes élevées du sport.»

Sharapova, âgée de 30 ans, a été suspendue pendant 15 mois pour dopage.

«Cette suspension est terminée et elle peut suivre sa voie vers de nouveaux succès, a ajouté Giudicelli. Mais si on peut offrir une invitation au retour d'une blessure, il ne peut y avoir d'invitation au retour d'une suspension pour dopage.»

Elle a effectué un retour sur les courts à la fin avril. Un retour à la compétition qui n'a pas fait l'unanimité auprès des joueuses du circuit.

La Québécoise Eugenie Bouchard l'avait d'ailleurs traitée de «tricheuse» ajoutant qu'elle ne devrait plus pouvoir jouer au tennis.

Sharapova a remporté Roland-Garros en 2012 et en 2014.

Le Facebook Live du président de la FFT