Attendez-vous
à plus
Écouter en direct
Usain Bolt (au centre) a aidé la Jamaïque à se qualifier pour la finale du relais 4x100 mètres, samedi, à Londres./Photo: AP/David J. Phillip
LONDRES - Usain Bolt a préparé le terrain pour son grand départ, aidant la Jamaïque à se qualifier pour la finale du relais 4x100 mètres, samedi, aux Championnats du monde d'athlétisme se déroulant à Londres.

Comme prévu, Bolt trouvera l'Américain Justin Gatlin sur son chemin dans ce qui sera le dernier chapitre d'une incroyable carrière.

Les deux nations ont remporté leur course de qualification, plus tôt samedi, bien que les États-Unis aient été plus rapides grâce à un temps de 37,30 secondes. Bolt et ses coéquipiers ont franchi la ligne d'arrivée avec un chrono de 37,95.

Même sans la présence de sa vedette, Andre De Grasse, l'équipe canadienne masculine du relais 4x100 m s'est elle aussi qualifiée pour la finale. Gavin Smellie, Aaron Brown, Brendon Rodney et Mobolade Ajomale ont réussi un temps de 38,48 pour terminer au quatrième rang de sa vague et au huitième et dernier donnant accès à la finale.

Au cours de la dernière décennie, la Jamaïque a pu se fier à 100 pour cent sur Bolt pour ramener l'or au pays. La dernière fois qu'elle n'a pas gagné la finale des Mondiaux, en 2007, Bolt était une verte recrue et il avait effectué le deuxième relais, en route vers une médaille d'argent. Ce sont d'ailleurs les Américains qui avaient raflé l'or.

Depuis, Bolt a dominé toutes les compétitions internationales jusqu'à cette année. Plus tôt lors des Mondiaux, il avait dû se contenter d'une médaille de bronze au 100 m, baissant pavillon devant Gatlin et Christian Coleman.

La Grande-Bretagne, le Japon, la Turquie, la France et la Chine feront également partie de la finale, qui conclura la journée.

Les femmes

Chez les dames, les États-Unis ont remporté leur course, mais c'est l'Allemagne qui a terminé première de la deuxième vague. Les Américaines ont réussi un temps de 41,84 tandis que les Allemandes ont affiché un chrono de 42,34.

L'Américaine Allyson Felix tentera de devenir l'athlète ayant décroché le plus de médailles de l'histoire des Championnats du monde d'athlétisme.

La Grande-Bretagne, la Suisse, la Jamaïque, le Brésil, le Trinité-et-Tobago ainsi que les Pays-Bas, menés par la championne du 200 m Dafne Schippers, ont tous obtenu leur laissez-passer pour la finale.

Damian Warner

Les espoirs de médaille au décathlon du Canadien Damian Warner s'amenuisent de plus en plus.

Alors qu'il ne reste que deux disciplines, le lancer du javelot et le 1500 m, l'athlète de 27 ans originaire de London, en Ontario, occupe la cinquième place.