Taille du texte :
Partager :
Sauvegarder :
  • Imprimer
À lire également :

Bubba Watson remporte son 2e Tournoi des Maîtres

Publié par 98,5 Sports pour 98,5fm Sports le dimanche 13 avril 2014 à 12h35. Modifié par Danielle Arsenault à 21h36.
Bubba Watson remporte son 2e Tournoi des Maîtres
Photo © Bermuda Department of Tourism / CC BY-NC-SA 2.0

(98,5 Sports) - L'Américain Bubba Watson a remporté le Tournoi des Maîtres dimanche soir au Augusta National.

Au terme de la quatrième ronde, Bubba Watson a remis une carte de 69 et a terminé son Tournoi des Maîtres avec un cumulatif de -8.


L'Américain qui avait déjà endossé le traditionnel veston vert remis au vainqueur du tournoi en 2012, a devancé le Suédois Jonas Blixt et un autre Américain, Jordan Spieth qui ont tous les deux terminé avec un cumulatif de -5.


Watson est devenu le 17e golfeur à remporter le Tournoi des Maîtres à deux reprises.


Belle fin de tournoi


Le deuxième triomphe de Bubba Watson au Tournoi des Maîtres n'avait rien en commun avec celui d'il y a deux ans.


Le seul coup audacieux que Watson a exécuté en était un dont il n'avait pas vraiment besoin. Le point tournant est survenu sur le neuf d'aller et non sur le neuf de retour du Augusta National. On a aussi observé une autre différence lorsque son fils de deux ans a marché vers lui sur le vert du 18e trou après sa victoire par trois coups sur Jordan Spieth.


Watson a offert une autre performance sans faute pour devenir le 17e joueur à remporter le Tournoi des Maîtres plus d'une fois.


Il a transformé un déficit de deux coups en une avance de deux coups sur les deux derniers trous du neuf d'aller. Il a ensuite tenu Spieth et tous les autres golfeurs à distance. Watson a remis une carte de 69, trois coups sous la normale, pour devancer les recrues Spieth et le Suédois Jonas Blixt par trois coups.


Il y a deux ans, lorsqu'il a frappé ce coup spectaculaire pour se sortir d'une position difficile au 10e trou avant de l'emporter en prolongation, sa femme et son enfant récemment adopté regardaient le tournoi à la télévision.


Cette fois, le jeune Caleb était vêtu d'un chandail du Tournoi des Maîtres et de souliers de course verts lorsqu'il s'est dandiné vers son père.


«Celui-ci est très différent, a déclaré Watson. Le premier, selon moi, c'était presque de la chance.»


Après avoir remercié les spectateurs en allant signer sa carte de jeu, Watson est allé reprendre le veston vert qu'il avait laissé filer aux mains d'Adam Scott l'année dernière.


«Après l'avoir donné l'an dernier, je voulais le ravoir, a dit Watson. J'ai dit à Adam que nous pourrions nous l'échanger à chaque année.»


Spieth, qui tentait de devenir le plus jeune champion du Tournoi des Maîtres, ne pouvait que regarder du côté du vert. Le jeune Texan avait pourtant bien amorcé sa ronde avec quatre oiselets et un boguey à ses sept premiers trous. Il a calé un roulé de 12 pieds au deuxième trou, réussi une sortie de fosse à la perfection au quatrième, envoyé son coup de départ à deux pieds de la coupe au sixième et a calmement envoyé un roulé de 10 pieds au fond du trou au septième.


Spieth a toutefois trébuché au huitième, notamment en raison d'un coup d'approche qui a raté la cible de plusieurs pieds. Il a effectué trois coups roulés pour enregistrer un 6 sur un des trous les plus faciles du parcours.


Watson était simplement trop puissant, trop expérimenté et trop dur à battre. Spieth a conclu le tournoi avec six normales d'affilée pour une ronde de 72 et a terminé à égalité avec Blixt, qui n'a jamais véritablement menacé.


«C'était plaisant, mais en même temps, c'est difficile, a commenté Spieth. Je voulais me rapprocher sur le neuf de retour, mais je n'ai pas pu le faire.»


Watson a terminé le tournoi avec un score cumulatif de moins-8 et il se retrouve au quatrième rang du classement mondial, un sommet en carrière.


Le Canadien Mike Weir a conclu à égalité au 44e rang à plus-9.

98,5 sports » Golf » Nouvelle