Attendez-vous
à plus
Écouter en direct
Zachary Fucale
(98,5 Sports) - Carey Price est peut-être loin de sa retraite, mais sa succession semble assurée.

Si Charlie Lindgren fait bien devant le filet des IceCaps de St. John’s, Zachary Fucale vient de se distinguer à la Coupe Spengler en aidant le Canada à remporter un 14e titre.

«J’ai vraiment apprécié l’expérience, a déclaré Fucale au micro des Amateurs de sports animés par Jérémie Rainville. Mon expérience a dépassé toutes mes attentes. On était un bon groupe et Davos est une super de belle ville. Je ne m’attendais pas à un si gros événement.

«J’ai été impressionné par le calibre de jeu. C’était très compétitif et le calibre ressemblait beaucoup à celui de la Ligue américaine. On avait des joueurs comme Gregory Campbell qui avaient de l’expérience de la LNH et on a affronté Maxime Lapierre.»

Les performances de Fucale tombent à point, lui qui a été rétrogradé à Brampton de la Ligue East Coast quand il n’a pas été capable de dénicher un poste avec les IceCaps.

Il a indiqué qu’il n’était pas abattu par la signature du nouveau contrat de deux ans d’Al Montoya.

«Je considère que j’ai encore ma place dans l’organisation. Je n’ai pas le contrôle sur ces choses-là. Je dois continuer de travailler, je dois me faire une place et continuer de m’améliorer», a déclaré le choix de deuxième ronde (36e) des Canadiens en 2013.

Selon lui, ses performances à Davos en Suisse représentent une belle étape dans sa carrière.

«Tu dois en profiter chaque fois que tu as une chance de prouver ce que tu peux faire, de démontrer à quel niveau tu peux performer. Pour moi c’était important de bien jouer afin de me faire une place, de me créer une place et de démontrer que je pouvais jouer contre les meilleurs», a ajouté le gardien âgé de 21 ans.

Fucale se distingue avec le Beast de Brampton qui occupe le deuxième rang de la section Nord avec un dossier de 19-9-3.

Le Québécois présente une fiche 12-3, une moyenne de 2,69, et un taux d’efficacité de 90,8 pour cent.

«Je dois continuer de m’améliorer, c’est une ligue très compétitive et je suis chanceux de jouer presque tous les soirs, c’est bon pour moi, a-t-il dit. Je dois améliorer chaque partie de mon jeu afin d’atteindre la LNH, sinon je serais là. Je dois améliorer ma constance. Un partant dans la LNH doit donner une chance à son équipe de gagner chaque soir. C’est une des facettes qui est très très importantes.»