Taille du texte :
Partager :
Sauvegarder :
  • Imprimer

«À force de travail, on va sortir de là» - Michel Therrien

Publié par Jean-François Cyr pour 98,5fm Sports le samedi 26 décembre 2015 à 22h42. Modifié le dimanche 27 décembre 2015
«À force de travail, on va sortir de là» - Michel Therrien
L'attaquant T.J. Oshie déborde le joueur de centre des Canadiens Torrey Mitchell./Photo: AP, Nick Wass

(98,5 Sports) - Étonnamment calme lors du point de presse d'après-match, l'entraîneur-chef des Canadiens, Michel Therrien, a tenté par tous les moyens de trouver les mots afin de demeurer positif à l'endroit de la performance de ses joueurs, qui ont signé une sixième défaite de suite, samedi soir, face aux Capitals de Washington.

« Premièrement, on affrontait la puissance dans notre Conférence, a-t-il dit en début d'intervention. Les gars ont joué un match solide. Il faut profiter de nos chances de marquer. On en a eu quelques-unes ce soir, mais on a été incapables de finir… Il faut aussi joueur beaucoup plus serré défensivement. Mais bon, c’est quand même un groupe qui est confiant. C’est un groupe qui veut se sortir de cette impasse. À force de travailler, on va sortir de là [de ce marasme]. »


Certes, des joueurs tels que Max Pacioretty n’ont pas livré le meilleur d’eux-mêmes sur la patinoire du Verizon Center, à Washington. Therrien a d'ailleurs indiqué que certaines erreurs ont coûté cher.


« On fait de mauvais jeux aux mauvais moments. On donne [trop] d’occasions de marquer. On donne aussi des buts qui font mal. Par exemple, lors du premier but, on a pas bien couvert le devant du filet. Puis, au troisième but, on s’est fait battre de vitesse. C’est désolant, mais il faut continuer à travailler.»


Daniel Carr, jeune joueur de soutien, a été le seul homme a marqué pour le Tricolore. Questionné quant à la panne offensive de son équipe, l'entraîneur a répondu ceci : « Il faut trouver un moyen de marquer des ugly goals [buts sans grand éclat]. Il ne faut pas attendre les jeux parfaits. C’est la raison pourquoi Carr a du succès. Il faut se salir le nez dans la cuisine. »


Questionné à propos de la performance du gardien Mike Condon, Michel Therrien a affirmé qu’il avait « fait du bon travail ».


Les joueurs cherchent à garder une attitude positive


Le capitaine Max Pacioretty avait la mine basse après cette sixième défaite consécutive. Selon lui, la solution passe par la cohésion du groupe et un meilleur effort collectif. «On veut s’en sortir tous ensemble. Il n’en manque pas beaucoup, mais ça va prendre un peu plus de tout le monde dans ce vestiaire. Si on fait ça, on aura de meilleurs résultats.»


La dernière fois que le Canadien a marqué le premier but ce fut contre les Sénateurs d’Ottawa, le 12 décembre. Il avait alors remporté le match.


«Il faut rentrer au vestiaire après la première période sans être en déficit, a analysé le capitaine. Si on ne marque pas de but, il ne faut pas qu’on en donne un. Ça l’air simple, mais il faut qu’on soit content de nous après la première période.»


«C’est impossible pour une équipe d’avoir du succès si elle doit constamment revenir de l’arrière dans le pointage, a-t-il renchéri.


Même son de cloche du côté du défenseur P.K. Subban, qui a répété que les joueurs doivent fournir un meilleur effort.


«Ultimement, c’est ce qui fera la différence dans les matchs, a dit Subban. On a presque joué 40 matchs et les équipes se préparent pour la deuxième moitié de la saison et les séries éliminatoires.»


Pour le gardien Mike Condon, sur qui pèse une tonne de pression en l’absence de Carey Price, il est difficile de mettre le doigt sur ce qui fait vraiment défaut au sein de l'équipe.

98,5 sports » Hockey » Nouvelle