Attendez-vous
à plus
Écouter en direct
L'attaquant des Rangers, Mika Zibanejad, a marqué le but de la victoire, jeudi./Photo: PC, Paul Chiasson
(98,5 Sports) - Les Canadiens de Montréal ont offert toute une performance à leurs amateurs durant les vingt premières minutes de jeu face aux Rangers, jeudi, au Centre Bell. Or, les joueurs du Tricolore se sont peu à peu dégonflés, et ce, jusqu'en prolongation. C'est du moins l'avis des entraîneurs-chefs des deux équipes qui se sont affrontées sur la glace.

En effet, les Canadiens ont présenté du jeu spectaculaire et passionné, lors de la première moitié du match. De l’avis de Claude Julien, le Tricolore a toutefois commencé à ralentir à la trentième minute de jeu.

«J’ai trouvé qu’on avait eu un bon départ. On a marqué deux buts en première période. Mais, on n’a pas été capable de garder notre élan. […] On n’était pas si affamés à l’attaque en deuxième période. On a commencé à perdre nos bagarres le long des rampes. Ensuite, les Rangers ont pris le dessus. Il faut jouer avec intensité durant 60 minutes…»

Le gardien des Rangers, Henrik Lundqvist, a notamment réalisé d'importants arrêts pour garder ses coéquipiers à un seul but d'écart pendant la première moitié du deuxième vingt, incluant lors de pénalités successives au tout début de la période. Quand Skjei a créé l'égalité à 18:28 en sautant sur le retour d'un tir de Rick Nash, on a vraiment senti que le vent avait tourné en faveur de l’équipe américaine.

«On a [dès lors] passé beaucoup de temps à se défendre, a indiqué Claude Julien. On n’a donc pas passé assez de temps dans la zone adverse. […] On va avoir besoin de plus de la part de certains joueurs de notre équipe (pensons au capitaine Max Pacioretty qui n’a pas marqué depuis le début des séries éliminatoires). Certains joueurs devront en donner un peu plus durant le prochain match. Ils devront se lever et être plus compétitifs. On doit survivre. Je crois en cette [mon] équipe. Les joueurs ont démontré beaucoup de caractère dans le passé et ils sont capables de le démontrer une autre fois.»

Même analyse du côté des Rangers

Claude Julien a indiqué que les Rangers avaient joué avec beaucoup d’aplomb en prolongation. Selon lui, ils ont utilisé la même recette que les Canadiens avaient utilisée en première période.

En effet, les hommes du Tricolore ont joué sur les talons en période supplémentaire. Même Alain Vigneault a souligné en point de presse que l’adversaire avait ralenti durant le quatrième vingt, ce qui a permis aux Rangers d’imposer leur rythme.

«On a contrôlé le jeu en période supplémentaire. On a travaillé très fort. […] On a possédé beaucoup le disque et fait plus de jeux. On a eu beaucoup occasion de marquer. […] C’est du hockey de série. Le momentum change rapidement. Un arrêt de Lundqvist face à Pacioretty et le momentum change… Le but en fin de période a aussi inspiré nos gars. Quand tu l’as [le momentum], tu espères juste le garder!»

Et c’est exactement ce qui s’est passé sur la patinoire du Centre Bell. Les Rangers ont réussi à imposer leur rythme et ils ont dominé la seconde partie de la rencontre, jouant de mieux en mieux au fur et à mesure que les minutes s’écoulaient au cadran.

«Les Canadiens ont bien commencé le match. Mais en deuxième moitié de partie, j’ai trouvé qu’on a mieux joué.»

Menant de l’arrière 3-2 dans la série, les Canadiens de Montréal n’ont plus de marge de manœuvre. Ils doivent absolument remporter le prochain match afin d’éviter l’élimination.

Le prochain duel aura lieu samedi, au Madison Square Garden, à compter de 20h.

Moments-clés du match #5 Canadiens-Rangers

Photo 1 de 5

Mika Zibanejad a trouvé le fond du filet à 14:22 de la première période de prolongation et les Rangers de New York ont arraché une victoire de 3-2 au Canadien de Montréal jeudi soir au Centre Bell.