Attendez-vous
à plus
Écouter en direct
Alex Ovechkin/AP
WASHINGTON - Même si la Ligue nationale de hockey reste campée sur ses positions quant à sa non-participation aux Jeux olympiques d'hiver de 2018, Alex Ovechkin des Capitals de Washington garde espoir de représenter la Russie à Pyeongchang, en Corée du Sud.

«Nous espérons que je serai autorisé à y participer, a-t-il déclaré en russe à Sport-Express et dont les propos ont été repris par le Washington Post. Il y a toujours une possibilité.»

Ovechkin a reconnu que rien n'a changé dans son statut et qu'il n'a pas non plus contacté d'autres joueurs de la LNH au sujet de leurs intentions en vue des Jeux olympiques.

Quand le commissaire de la ligue, Gary Bettman, avait été interrogé sur le sujet des Jeux olympiques lors de la finale de la Coupe Stanley à la fin du mois de mai, il avait déclaré: «Nous nous attendons à ce qu'aucun de nos joueurs n'y participe.»

Et questionné plus précisément sur les conséquences pour des joueurs comme Ovechkin, qui avait précédemment déclaré qu'il avait l'intention de représenter la Russie peu importe la décision de la ligue, Bettman avait répondu qu'il ne commenterait pas pour l'instant.

Depuis, la LNH a dévoilé son calendrier pour la saison 2017-18, avec un match des étoiles à Dallas et aucune pause olympique, et sa décision semble désormais irrévocable. Et lundi, le commissaire adjoint, Bill Daly, a révélé que les joueurs détenant un contrat de la LNH, même ceux évoluant dans les ligues mineures, ne pourront pas participer aux Jeux de Pyeongchang.

Au début du mois d'avril, le capitaine des Capitals s'était montré plus catégorique quant à ses intentions de participer au tournoi olympique.

«Je n'ai pas changé d'avis et je n'ai pas l'intention de le faire, avait-il alors affirmé. C'est mon pays. Je pense que tout le monde veut être aux jeux. C'est la plus grande opportunité de votre vie que de participer aux Jeux olympiques. Quelqu'un va me dire que je ne peux pas y aller. Je m'en fous, je vais y aller.»

Ovechkin a été le capitaine de l'équipe russe à la dernière Coupe du monde, et le propriétaire des Capitals, Ted Leonsis, a précédemment dit qu'il supporterait le désir de son joueur de représenter son pays.

Si Ovechkin s'absentait pour toute la durée des Jeux olympiques, du 9 au 25 février, il raterait au moins neuf matchs des Capitals. Dans un scénario de l'absence des joueurs de la LNH, la Russie ferait figure de favorite pour gagner l'or, même sans Ovechkin dans ses rangs.